Les étés de l’ourse

Muriel Wylie Blanchet
(Titre original : Curve of time ; traduction de Louis Hamelin)

Éditions Boréal, 2020

Muriel Wylie Blanchet est née à Montréal en 1891. Par la suite, elle s’établit en Colombie Britannique puis à la mort de son mari, en 1926, décide de louer sa maison l’été pour gagner un peu d’argent. Pendant ce temps, elle emmène ses cinq enfants sur leur bateau, le Caprice, le long de la côte. Chaque été durant quinze années, la famille va pratiquer une navigation de cabotage. Ce sont ces périples qui nous sont racontés dans le livre.

A bord de son bateau, nous suivons la côte, sommes attentifs aux courants de marée et aux mouvements des nuages, pénétrons dans les fjords au nord de Vancouver, mouillons dans des baies et essuyons des coups de vent. Nous visitons des villages autochtones abandonnés et à travers les reliques, nous avons presque l’impression de voyager dans le temps. Nous rencontrons au cours du voyage hippocampes, couguars, ours, orque et chèvres.

Et chacune de ces rencontres insolite donne lieu à de beaux récits très vivants. On a aussi droit à de belles rencontres avec les résidents atypiques de ces lieux sauvages. Ceux-ci font l’objet de descriptions magnifiques.

Le récit décrit la beauté des lieux mais aussi son âpreté. Il s’agit de vivre au quotidien dans un environnement parfois hostile (forts courants, bêtes sauvages, météo…) et on partage les difficultés vécues par la famille. Ces voyages nous ramènent à l’essentiel : se nourrir, dormir en sécurité, s’entraider, explorer et s’émerveiller.

Car on partage aussi quelques moments de grâce et on aimerait être là avec eux, sur la côte de la Colombie Britannique, il y a presque un siècle.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueueurs aiment cette page :