Paul à la maison

Paul à la maison est le 9ème  tome de la série, après Paul à la campagnePaul a un travail d’étéPaul en appartementPaul dans le métroPaul à la pêchePaul à QuébecPaul au parcPaul dans le Nord, Paul à Montréal.

C’est un phénomène au Québec : c’est lui qui a fait découvrir la BD adulte au grand public. On suit le personnage depuis son enfance jusqu’à aujourd’hui, on a grandi avec lui.

BD autobiographique, noir et blanc, style de dessin très minutieux, très documenté.

Cette fois-ci, l’action de déroule en 2012, Paul est auteur de bande dessinée à temps plein et lance un nouvel ouvrage au Salon du livre de Montréal. Entretemps, sa fille veut aller travailler en Angleterre, Lucie n’habite plus avec lui et sa mère ne va pas bien… 

Paul à la maison traite du deuil, sous de multiples formes. Il a 51 ans, sa carrière professionnelle est exemplaire mais sa vie personnelle part à vau l’eau. Sa femme est partie, sa fille, qu’il aime et à qui il aimerait donner plus d’attention, a quitté le nid familial et vit en appartement. Pire, elle s’apprête à partir à l’étranger. Son jardin, à l’abandon, reflète sa vie : les arbres se meurent, l’eau de la piscine est nauséabonde. Il fait des efforts (par habitude car il n’a pas l’intention de se baigner) mais rien n’y fait. Sa mère se meurt. C’est un tournant dans sa vie, il est seul et ne sait pas quoi faire du reste de son existence.


Michel Rabagliati
 est né en 1961 à Montréal, où il a grandi dans le quartier Rosemont. Après s’être intéressé un moment à la typographie, il étudie en graphisme et travaille à son compte dans ce domaine à partir de 1981. Il se lance sérieusement dans l’illustration publicitaire en 1988. Depuis 1998, ses bandes dessinées révolutionnent le 9e art québécois. Avec sa série Paul, Michel Rabagliati est devenu une figure incontournable de la bande dessinée du Québec.  Il a été le premier Québécois à remporter le Prix du public Fauve FNAC-SNCF au 37ème Festival international de la bande dessinée d’Angoulême pour Paul à Québec.  En 2017, il a été fait Compagnon des arts et des lettres du Québec. Cette prestigieuse distinction lui a été accordée par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) afin de souligner son apport exceptionnel à la vitalité et au rayonnement de la culture québécoise.

Auteur : Michel Rabagliati

Éditeur : La Pastèque

Année de publication : 2019

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :